26 avril 2014

BANANA BREAD, UN ART NORD-AMERICAIN


 
Voici la dernière recette que j'ai réalisé outre-atlantique juste avant mon retour en France. C'est un banana bread, appelé pain aux bananes au Québec. Mais cela n'a rien à voir avec du pain, on appellerai plutôt ça un cake à la banane. Les américains et les canadiens sont des grands fans de ce gâteau, les blogs regorgent de recettes. Ce gâteau est aux nord-américains ce qu'est pour nous un simple et gentil gâteau de yaourt. Très important, il se prépare avec des bananes qui trainent dans la corbeille à fruit depuis 2 semaines, et qui sont devenues toutes marrons.
 

Le grand point fort du gâteau à la banane réside dans son moelleux. C'est la banane qui donne cette tendresse au gâteau. Et j'ai ajouté un autre ingrédient qui permet à mon banana bread d'être encore plus moelleux, l'huile de noix de coco (on la trouve dans les magasins bio spécialisés). C'est une huile encore méconnue mais qui peut remplacer le beurre dans les préparations sucrées. Elle se digère très bien, contient des bons acides gras et peut même s'utiliser sur la peau pour une hydratation aux senteurs exotiques (ICI un article détaillant tous les bienfaits de l'huile de noix de coco).


Banana Bread aux pépites de chocolat


INGRÉDIENT
2 gros œufs
125ml d'huile de noix de coco fondue
80ml de crème fraiche ou de buttermilk (babeurre)
200g de sucre
1 cuillerée à café d'essence de vanille
250g de farine
1 sachet de levure chimique
1 pincée de sel
1/2 cuillerée à café de noix de muscade
5 bananes bien mûres
100g de pépites de chocolat noir

Préchauffer le four à 180°C. Éplucher les bananes et les écraser à la fourchette. Mélanger la farine, la levure chimique, la noix de muscade et le sel dans un saladier. Dans un autre saladier, battre les 2 œufs. Rajouter l'huile de noix de coco, la crème fraiche, le sucre, l'essence de vanille. Bien mélanger. Incorporer au mélange liquide le mélange sec à base de farine. Ne pas mélanger trop longtemps. Rajouter finalement les bananes écrasées et les pépites de chocolat. Avec un peu d'huile de coco, graisser un moule à cake. Couper une feuille de papier sulfurisé aux dimensions du fond du moule à cake. Si vous avez bien graissé les côtés, le papier sulfurisé dans le fond est suffisant. Mettre l'appareil dans le moule. Enfourner pour environ 45 min. Laisser reposer quelques minutes à la sortie du four. Démouler et laisser refroidir sur une grille.



Pour un gâteau encore plus gourmand, vous pouvez rajouter un glaçage à la vanille. Remplir un petit saladier de sucre glace, mettre 2 cuillerées à soupe d'essence de vanille, mélanger et rajouter de l'eau jusqu'à obtenir une consistance assez liquide pour pouvoir faire couler aléatoirement le somptueux glaçage sur le très moelleux banana bread.

Si vous ne trouvez pas d'huile de noix de coco, vous pouvez toujours la remplacer par du bon vieux beurre fondu. 




MIAM MIAM

22 avril 2014

LE RÉBUSRECETTE SÉRIE 7: ET LA REPONSE EST...

La salade César - Caesar Salad dans le texte! On se rappelle du RébusRecette ICI, après quelques petites semaines de retard.



Alors je vous propose une recette de base, simple à réaliser, vraiment délicieuse, aux multiples variantes, libre cours à votre imagination.

Cette salade a été inventée en Amérique du Nord et y est très populaire. On la trouve souvent dans le menu des restaurants. Elle est généralement placée dans la section "Side dishes" ce qui veut dire "accompagnements". En effet, historiquement, la salade César est une simple salade verte d'accompagnement servie avec des croutons, du parmesan et une sauce blanche - sans poulet ni bacon.

Je rajoute un petit peu de poulet à la recette pour faire de cette petite salade, un plat principal.

SALADE CÉSAR

- 1 salade romaine ou Iceberg ou même des sucrines
- Parmesan 
- 2 filets de poulet
- Du pain
- 1 oeuf
- 1 CàS de moutarde
- Quelques gouttes de Worcestershire sauce
- 3 CàS de vinaigre blanc
- 1 citron
- 1 gousse d'ail
- Huile d'olive
- Sel&poivre
- Sucre glace

1) Couper le poulet dans la longueur puis en deux. Faire cuire les filets de poulet à la poêle jusqu'à ce qu'ils dorent bien. Pas à feu trop fort pour éviter qu'ils ne brûlent avant qu'ils ne soient cuits à cœur.




2) Saupoudrer de sucre glace puis ajouter quelques gouttes de citron avant la fin de la cuisson pour donner un petit côté caramélisé au poulet. Faire cuire 1 à 2 min supplémentaires. Réserver.


3) Couper le pain en petits cubes (quantité de pain au choix). Rajouter une goutte d'huile d'olive à la poêle et mettre les croutons à dorer. Si vous désirez frotter vos croutons à l'ail, je vous conseille de les couper plutôt en tranche. Vous pouvez aussi ajouter quelques graines de sésame quand les croutons commencent à dorer. Réserver avec le poulet.



3) Couper votre salade romaine en petits carrés, comme vous le voyez ci-dessous.
 

4) Dans un petit saladier, mettre le jaune d’œuf et une cuillerée à soupe de moutarde, sel et poivre. Mélanger. Ajouter quelques cuillerées à soupe d'huile d'olive. Monter le mélange à la façon d'une mayonnaise. Quand le mélange est ferme, rajouter le vinaigre blanc. La sauce doit se liquéfier et prendre une couleur plus claire, plus blanche. Rajouter la Worcestershire sauce et l'ail au presse-ail.



5) Faire des copeaux de parmesan avec un économe - quantité à décider selon le degré d'addiction au parmesan. Prendre la moitié des copeaux et l'émietter dans la sauce.



6) Pour dresser la salade, mettre la salade dans un grand saladier, la sauce au cœur de la salade, rajouter le poulet et les croutons, et enfin la deuxième moitié de copeaux de parmesan. Rajouter quelques gouttes de citron.


7) Mélanger la salade au dernier moment, et déguster!



Pour finir:
Vous pouvez rajouter à la sauce: cacahuètes, noix de cajou, ciboulette, persil, anchois, câpres...
Vous pouvez remplacer le poulet par: du bacon, des crevettes, du saumon fumé...
Vous pouvez rajouter: un œuf mollet, des avocats, des tomates, des petits oignons frais...

MIAM MIAM

Et à imprimer, la super fiche recette!

 

19 avril 2014

A TASTE OF CORSICA: LE CAMPANILE

Ici j'inaugure une nouvelle série de recettes. Je vais vous parler des nombreuses facettes culinaires que Corsica Island propose! C'est parti pour A TASTE OF CORSICA 


Le Campanile, au Nord, Cacavellu, au Sud, est une gourmandise corse qui se prépare pour les fêtes de Pâques. Ce gâteau traditionnel marque la fin du Carême et est garni d'un œuf qui est ensuite dégusté pendant le pique-nique du lundi de Pâques, a Merendella. Le Campanile c'est un peu la lunch box ancestrale: un petit œuf dur en plat principal suivi d'une bonne part de brioche en dessert. Ok, une lunch box un peu légère pour nos appétits d'ogres modernes.

Le Campanile est un petit peu long à confectionner puisqu'il se prépare comme une brioche avec 3 temps de pousse. J'aime faire cette recette avec de la levure de boulanger fraîche et un levain que je fais monter avant la préparation de la pâte.


CAMPANILE / CACAVELLU 


INGREDIENTS POUR 1 CAMPANILE
 
LE LEVAIN
50 g de farine
10 g de levure de boulanger
35g d'eau

LA DORURE ET LE SIROP
1 jaune d'oeuf
50 g de sucre semoule
5 cl d'eau

LA PÂTE
250 g de farine 
50g de sucre semoule
5 g de sel fin
1 cuillerée à café de zeste d'agrumes (pour cette recette j'ai tenté le pamplemousse)
50g de beurre
5 à 8  cl d'eau

LE LEVAIN
Diluer la levure fraiche dans l'eau tiédie, ajouter la farine et bien mélanger pour obtenir une pâte dense. C'est le levain. Recouvrir d'un film transparent et laisser reposer 1h dans un endroit tiède. Comme je vous l'ai exposé ICI, je fais reposer mes levains et pâtes dans un four éteint préchauffé préalablement à 50°C ou 100°C.




LA PÂTE
Dans un saladier, mettre la farine, le sel, le sucre, les zestes d'agrumes, et former une fontaine. Pour certains de mes campanile, je remplace les zestes d'agrumes par de la fleur d'oranger que j'ajoute au moment des ingrédients liquides à l'étape suivante. Pas vraiment traditionnel mais j'adore le goût.


Rajouter ensuite les œufs, le beurre et la moitié de l'eau au centre de la fontaine. Mélanger puis ajouter le reste de l'eau. Additionner le levain, qui a reposé 1h. Pétrir jusqu'à ce que la pâte ne soit plus collante et soit bien souple. Un pétrissage peut durer jusqu'à 10 min à la main sur un plan de travail ou 5 min avec le crochet du robot ménager. 

Recouvrir le saladier de film alimentaire et laisser pousser la pâte dans notre four éteint tiède.


LE FAÇONNAGE
Quand la pâte a doublé de volume, retirer le gaz en appuyant dessus. Mettre de côté une petite quantité de pâte pour confectionner les croisillons sur l'oeuf. Pour façonner le campanile, on forme une couronne, poser l'oeuf et faire des croisillons sur l'oeuf avec la quantité de pâte prélevée plus tôt.


Déposer le campanile sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou graissée et farinée. Laisser reposer une heure supplémentaire dans un endroit tiède (normalement notre four est toujours tiède, on peut toujours le rallumer quelques minutes avant de l'éteindre pour y remettre le campanile).

LA CUISSON
Quand le campanile a re-poussé, le badigeonner du jaune d’œuf dilué avec un peu d'eau. Enfourner 30 min dans un four préchauffé à 180°C. Le campanile doit bien dorer mais attention à ce qu'il ne cuise pas trop, il deviendrait alors trop dur. Pendant ce temps, préparer un sirop. Mettre dans une casserole l'eau et le sucre. Porter à ébullition pendant quelques minutes, quand le mélange commence à épaissir, éteindre le feu. Quand le campanile est sorti du four et a commencé à refroidir, passer le sirop avec un pinceau sur le gâteau pour le rendre bien brillant.




DÉGUSTATION
Pour Pâques, pour la Merendella, mais aussi pour le petit-déjeuner, pour le thé de 17h, pour le petit-creux de milieu de journée. 


MIAM MIAM

12 avril 2014

ON RÉINVENTE LE ROULÉ À LA CONFITURE


Un petit roulé d'été, enfin de printemps, est-ce que ça vous dit?
Le roulé c'est un petit peu désuet, on repense tous au roulé de notre enfance, celui que faisait la mère de notre ami, toujours bien sec et étouffe-chrétien, goût Nutella dépassé ou confiture trop sucrée.


Ici on change la donne, on se lance dans un roulé moderne, mixant trois goûts: framboise, menthe et citron! Le gâteau est moelleux, les saveurs fraîches!


 ROULÉ CITRONNÉ SAVEURS FRAMBOISE-MENTHE


INGRÉDIENTS:
Génoise
- 4 cuillerées à soupe de beurre non salé
- 125g de farine
- Une pincée de sel
- 6 oeufs
- 200g de sucre
- 1 cuillerée à café d'extrait de vanille
- le zeste d'un citron
- 25g de sucre glace

Garniture et décoration
- 1 belle tasse de framboises fraîches ou surgelées
- 100g de sucre
- 2 cuillerées à soupe de menthe ciselée
- Sucre glace 
- Eau


Préparation de la génoise
- Préchauffer le four à 180°C. Prendre une plaque de four rectangulaire, graisser le fond et les côtés, recouvrir le fond de papier sulfurisé, graisser le papier et saupoudrer légèrement de farine en enlevant l'excès.

- Faire fondre le beurre. Réserver. Mélanger la farine et le sel. 

- Battre les œufs et le sucre dans un saladier. Remplir une casserole au 1/3 avec de l'eau, faire frémir (pas bouillir). Poser le saladier sur la casserole en évitant que le saladier touche l'eau. Faire chauffer le mélange oeuf-sucre très légèrement tout en fouettant la mixture jusqu'à 40°C. Le mélange doit être tiède pas chaud.

- Sortir du feu. Avec un mixer électrique ou un robot ménager, battre le mélange tiède oeuf-sucre jusqu'à ce qu'il devienne très volumineux et forme un épais ruban. Ajouter l'extrait de vanille et le zeste de citron. Prendre une tasse de mélange et l'ajouter au beurre fondu. Réserver.

- Ajouter doucement la farine et le sel au mélange oeuf-sucre tout en remuant avec le fouet électrique jusqu'à incorporation totale. Rajouter le mélange au beurre avec délicatesse pour ne pas faire retomber l'appareil.

- Verser immédiatement l'appareil sur la plaque du four préparée avec le papier sulfurisé. L'étaler jusqu'au coin et aplanir le dessus avec une spatule en silicone. Enfourner et faire cuire jusqu'à ce que le gâteau devienne doré. Environ 17 à 22 minutes. En enfonçant un doigt dans la génoise, elle doit se reformer immédiatement.

- Pendant ce temps, saupoudrer un linge propre de sucre glace ou un morceau de papier sulfurisé suffisamment grand pour recevoir la génoise. Quand le gâteau est cuit, décoller les bords avec un couteau et retourner le gâteau sur le linge (ou papier sulfurisé). Enlever le papier sulfurisé de la génoise. Avec un couteau à dent, couper 1/2 cm de chaque bord pour obtenir un beau rectangle. En commençant par un des côtés les plus courts, enrouler le gâteau et le linge en même temps pour leur donner une forme de bûche. Réserver et laisser refroidir environ 10 minutes.

Préparation de la garniture

- Dans une casserole, mettre les framboises et le sucre. Laisser mijoter à feu doux pendant 10 min jusqu'à obtenir la consistance d'un coulis légèrement épais . Ajouter la moitié de la menthe. Laisser un petit peu refroidir.


- Quand la génoise est refroidie, la dérouler délicatement. Étaler le coulis à la framboise, rajouter quelques framboises fraiches s'il vous en reste, et le reste de la menthe. Re-rouler doucement la génoise en enlevant progressivement le linge. Couper les deux bords enroulés.

- Pour une génoise plus moelleuse, mettre le roulé dans du film plastique et la laisser reposer quelques heures au réfrigérateur.


- Au moment de servir, saupoudrer de sucre glace ou faire un glaçage citron: mélanger du sucre glace et du jus de citron jusqu'à obtention de la consistance désirée pour un glaçage transparent ou au contraire bien épais. Il est possible de compléter le glaçage avec de l'eau si vous n'avez pas assez de jus de citron.

Oui je sais la recette est un petit peu longue et avec quelques péripéties possibles mais le petit roulé vaut vraiment le détour! Alors on se lance.



MIAM MIAM



PS: Je suis de retour après une petite pause, le temps de revenir à la civilisation, de quitter le pays des caribous et de retrouver les saveurs du maquis Corse.
COOK&KING, c'est un ours en cuisine, un foodista, un renifleur de tendances culinaires